Astuces

 

 

Le stère :

Le stère est la seule unité reconnue, c'est la quantité de bois d'un mètre de longueur contenue dans un cube d'un mètre de côté. Mais si un stère initial de bois occupe un volume d'un m3, lorsqu'on le refend ou le recoupe en buches plus courtes il occupe un volume moins important car les vides sont mieux remplis. Un stère peut ainsi occuper jusqu'à 40% de son volume initial en moins selon les longueurs de départ et le nombre de recoupes. Un stère pèse entre 450 et 650 Kg selon son humidité.

Bruler du bois sec :

Brûler du bois humide produit moins de chaleur, une partie de l'énergie servant à évaporer l'eau, et encrasse les cheminées et les foyers. Pour obtenir du bois sec il convient de le stocker sous abri ou recouvert d'une bâche par le dessus afin de laisser une ventilation qui favorise le séchage. L'idéal est de le stocker dés le printemps ou l'été, période creuse pour les livraisons, et d'avoir une rotation de stock sur un an. (en brûlant un bois stocké depuis un an vous arrivez à un meilleur rendement calorifique).

Les essences :

Les bois durs (charme, frêne, chêne, châtaignier, orme...) donnent le meilleur bois de chauffage. Les bois tendres, moins denses, ont une combustion plus rapide et résistent mal aux mauvaises conditions de stockage. Les résineux ont un bon pouvoir calorifique mais risquent de goudronner davantage, ainsi que les bois à fort tanin. Certains bois comme le châtaignier provoque des éclats de bois incandescents en brûlant, ils sont à réserver aux foyers fermés ou chaudières.